KING AYISOBA

Musique du monde / Ghana

King Ayisoba

Crédit Jacob Crawfurd

Site web : kingayisobamusic.com

Booking France : Du Nose

Booking World / Production : Makkum Records

Management :  Mansa Live Production

Production Wicked Leaders : Makkum Records / Mix et Métisse / Mansa Live Production

Né en 1974, près de Bolgatanga au nord-est du Ghana, King Ayisoba joue du Kologo (petite guitare à 2 cordes montée sur une calebasse) depuis son plus jeune âge. Repéré dès la sortie de son premier album «Modern Ghanians», il rejoint rapidement l’europe aux côtés d’Arnold de Boer aka Zea, chanteur du groupe The Ex et le label Makkum Records et se produit dans de nombreux festivals dans lesquels ses prestations provoquent un engouement du public et des professionnels (Roskilde Festival, Fusion Festival…) L’univers de King Ayisoba est singulier et complexe. Les rythmes et danses frénétiques se mêlent à sa voix si particulière, tour à tour douce et suave, puis rocailleuse et tribale. Ses concerts sont des expériences uniques, où les codes musicaux volent en éclats dans une énergie brute délivrée sans détour. King Ayisoba offre un univers où le monde des esprits fusionne avec les origines douloureuses de la musique Kologo, le béton et l’urbain du Hip Life, et les cris révoltés d’une jeunesse qui cherche encore son identité. Une transe entre la forêt mystique et le béton craqué d’Accra.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Image de prévisualisation YouTube


Album Wicked Leaders

 

Cover Wicked Leaders

Production : Makkum records / Mix et Métisse / Mansa Live

Distribution : Socadisc

Release : 15 mars 2015

 

King Ayisoba est un artiste à part, qui explore le mélange les musiques … Dans un style très épuré, il peint des histoires simples, personnelles, parfois kafkaïennes ou décalées, et raconte son quotidien, emprunt de musique, des esprits du Kologo, de la brousse, de l’animisme, des révoltes de la jeunesse ghanéenne… Dans « Wicked Leaders », King Ayisoba distille une musique dépouillée, basée sur l’énergie du live et les rythmiques traditionnelles de la transe du Kologo. Il s’inspire de la musique Kologo, mais la détourne en y inscrivant des paroles en anglais pidgin, des messages de révoltes, des accents d’Highlife, des techniques vocales qui sortent du contexte de la Kologo Music et sa vision très personnelle et militante du Ghana contemporain. A l’heure où Accra est envahie de musiques Hip-Hop, électroniques ou mainstream américaines, King Ayisoba se tourne délibérément vers une musique originale, authentique, minimaliste et à contre-courant. Cet album est un questionnement sur la tradition et la façon dont il est possible de créer le présent à partir des vestiges de l’histoire.  « Wicked Leaders » est aussi un album de révolte adressé aux politiciens et aux hommes de pouvoir. King Ayisoba utilise un ton sans détour avec des mots qui suintent la terre, la sueur, la contestation… Il interroge les leaders sur leurs pouvoirs, leurs responsabilités et leurs engagements. Il a été baptisé à plusieurs reprises comme un « punk africain ». King Ayisoba s’inscrit dans la mouvance des artistes militants, profondément influencés par l’approche « nkrumiste » du panafricanisme. La musique de Wicked Leaders défend une vision des identités territoriales traditionnelles et réinterroge la place de l’homme moderne ghanéen africain, européen… loin des frontières établies, dans une musicalité singulière, à contre-pied des aspirations occidentales, toujours plus dépouillée et tournée vers ses racines ancestrales !